Domaine Gramenon

Sud Rhône - Biodynamie certifié

Vigneron(ne)s : Michèle Aubéry et Maxime-François Laurent 

Le domaine Gramenon, conduit par Michèle Aubéry et Maxime-François Laurent, est situé à Montbrison-sur-Lez, dans la Drôme (sud Vallée du Rhône). Depuis la création du domaine Gramenon en 1978, la vigne est cultivée de façon naturelle et biologique. Malgré tout, le besoin de s'orienter vers la biodynamie s’est fait ressentir. Les premiers accidents climatiques des années 2000 ayant impacté la vitalité des vieilles vignes, le domaine de Gramenon a commencé les pratiques biodynamiques et la certification DEMETER est arrivée en 2010. La dynamisation des sols et le renforcement des défenses de la plante ont été immédiats et très convaincants. Une nouvelle énergie s'est manifestée dans les parcelles. Chaque lopin est considéré de façon spécifique, avec sa propre identité. Cette vitalité accrue à la parcelle se retrouve dans la qualité des vins. Le choix de la date de vendange est un point crucial et déterminant. La qualité intrinsèque du raisin ne peut s’exprimer qu’avec une vraie maturité. La vendange est exclusivement manuelle avec un tri soigneux.

L’originalité du terroir de Gramenon vient de la barre calcaire (système tidal) anciennement recouvert par la mer (86 millions d’années). La poussée des Alpes a fait émerger des couches de sables laissées par les marées, une importante présence calcaire, ainsi s’est formé un plateau large de 550 m et bénéficiant d’une légère altitude, alors que les argiles ont été apportées par le système fluvial.

La grenache est le cépage le mieux acclimaté à aux latitudes du domaine, s’exprimant ici en élégance et fraîcheur. Preuve en est, la présence de nombreuses parcelles de vieilles vignes (de 50 à 120 ans). L’influence cumulée de l’âge des vignes (donc de l’enracinement profond) et du caractère spécifique des sols, confère aux vins un profil particulier et original. Pour perpétuer la qualité exceptionnelle du patrimoine végétal, chaque pied de vigne planté est issu de sélection massale du domaine.

En cave l’idée première, c’est le respect maximal du raisin. Pour cela, aucune utilisation de matériel triturant (pompe à marc, vis sans fin). L’acheminement du raisin se fait par table vibrante et tapis convoyeur jusqu’aux cuves béton. Sulfitage uniquement et très légèrement après la fermentation Malo Lactique si nécessaire. L’élevage se fait en cuve pour les cuvées de Printemps et en vieux tonneaux pour les cuvées de vieilles vignes. La pureté étant la finalité toujours inaccessible et utopique de l’histoire Michèle Aubéry et Maxime-François Laurent s'efforce d’exprimer au plus près, en évitant de les trahir, le terroir et le raisin, en s'adaptant au mieux aux effets du millésime.

Il y a 14 produits.

Affichage 1-12 de 14 article(s)
Affichage 1-12 de 14 article(s)