Articles de presse

Claude Courtois - Les Cailloux du Paradis

Adresse :

- 41230 Soings en Sologne

- Région :

Vallee de la Loire

- Site web :

Etienne est l’un des fils de Claude Courtois, personnage haut en couleur, pionnier de la viticulture bio depuis vingt ans en Sologne : une famille de paysans vignerons, un peu marginaux, qui combattent depuis la première heure le dopage des vignes par la chimie. Leurs vins se révèlent plus fins et raffinés que ce tableau un peu « cliché » le laisserait imaginer. La production compte plusieurs rouges, de nombreux blancs longuement élevés (24 à 30 mois) et volontairement déclassés en vin de France. Si l’emblématique cuvée Quartz est issue d’une vieille vigne de sauvignon plantée majoritairement en franc de pied, d’autres vins proviennent d’assemblages complexes de cépages. Etienne Courtois reprend peu à peu les vignes de son père.

Situé au coeur de la Sologne à 35 kms de Blois, Claude Courtois et son fils, Julien élaborent des vins en utilisant des techniques de culture de vigne ancestrales.

Le nom de Paysan-vigneron va bien à Claude qui élève ses bêtes et fait son fumier. Il distille aussi lui même sa Poire William et son Marc de Sologne.

Il refuse la modernité dans ce quelle a de plus destructrice par l'utilisation systématique de la chimie à tous les niveaux de l'élaboration d'un vin.

Il aime souvent dire que son vin est fait avec des vrais raisins, ce qui pourrait faire sourire, mais actuellement le vignoble Français est dopé par la chimie, garantissant de bons rendements.

Mais il y a un prix a payé car la où un vigneron en chimie suffit pour 10 Ha, en bio il faut 3 gars. De plus, une vigne sans engrais dopant fournit tout au plus 30 hl/ha, sans compter les aléas climatiques.

Travaillé en bio, ce sont des obligations envers la nature. Et la où la grande distribution a trouvé un nouveau marché juteux, Claude Courtois rame depuis 20 ans avec comme seul capital : sa foi.

Etienne est l’un des fils de Claude Courtois, personnage haut en couleur, pionnier de la viticulture bio depuis vingt ans en Sologne : une famille de paysans vignerons, un peu marginaux, qui combattent depuis la première heure le dopage des vignes par la chimie. Leurs vins se révèlent plus fins et raffinés que ce tableau un peu « cliché » le laisserait imaginer. La production compte plusieurs rouges, de nombreux blancs longuement élevés (24 à 30 mois) et volontairement déclassés en vin de France. Si l’emblématique cuvée Quartz est issue d’une vieille vigne de sauvignon plantée majoritairement en franc de pied, d’autres vins proviennent d’assemblages complexes de cépages. Etienne Courtois reprend peu à peu les vignes de son père.


Situé au coeur de la Sologne à 35 kms de Blois, Claude Courtois et son fils, Julien élaborent des vins en utilisant des techniques de culture de vigne ancestrales.

Le nom de Paysan-vigneron va bien à Claude qui élève ses bêtes et fait son fumier. Il distille aussi lui même sa Poire William et son Marc de Sologne.

Il refuse la modernité dans ce quelle a de plus destructrice par l'utilisation systématique de la chimie à tous les niveaux de l'élaboration d'un vin.

Il aime souvent dire que son vin est fait avec des vrais raisins, ce qui pourrait faire sourire, mais actuellement le vignoble Français est dopé par la chimie, garantissant de bons rendements.

Mais il y a un prix a payé car la où un vigneron en chimie suffit pour 10 Ha, en bio il faut 3 gars. De plus, une vigne sans engrais dopant fournit tout au plus 30 hl/ha, sans compter les aléas climatiques.

Travaillé en bio, ce sont des obligations envers la nature. Et la où la grande distribution a trouvé un nouveau marché juteux, Claude Courtois rame depuis 20 ans avec comme seul capital : sa foi.

 

Localiser

«Claude Courtois - Les Cailloux du Paradis»

 
 

Identifiants de connexion



> Mot de passe perdu ?