Slope

Vallée du Rhône - Ardèche - Agriculture biologique

Vigneron : Thibaud Capellaro

Thibaud Capellaro est un jeune vigneron établi dans la très renommée ville viticole de Condrieu. Ses premiers vins sont très prometteurs, montrant qu'il n'a pas peur de trouver sa propre voie et de s'aventurer hors de la zone de confort des conventions régionales en Côte-Rôtie et Condrieu. Thibaud est un vigneron de première génération, bien qu'il soit originaire de la région et y ait grandi. Après des études de commerce, au lieu de suivre une carrière plus classique, Thibaud décide de se consacrer à sa passion - le vin - et de créer son propre domaine viticole. Il s'est installé à Condrieu après avoir travaillé avec des vignerons en France (André Perret, Domaine Joblot, Château le Devay, Domaine Duclaux...) et en Australie (Adam Foster, Syrahmi). Après avoir d'abord loué un sous-sol, il a récemment déménagé dans un nouveau chai avec tout l'espace dont il a besoin pour expérimenter et se développer.

Le projet de Thibaud comporte deux volets. Le premier est Slope, qui est un projet de négoce, dans lequel il s'approvisionne en raisins auprès de différents agriculteurs et vignerons de la région, tous en agriculture biologique et travaillant à petite échelle. Les vignobles se trouvent en Ardèche, dans les Monts du Lyonnais, dans le Gard voire même dans le Piémont italien (un Dolcetto devrait sortir un jour ou l'autre!).

Le second est son propre domaine, des vins issus de raisins qu'il cultive lui-même. Quiconque connaît le coût d'un vignoble à Ampuis ou même à Condrieu serait effrayé, mais pas Thibaud. Il a pu acheter deux parcelles à François Bouillot-Salomon ainsi que d'autres parcelles non plantées à un propriétaire âgé. Ces parcelles n'étaient pas considérées comme idéales pour les anciens, notamment parce que l'exposition n'était pas plein sud. Mais ce que certains considèrent comme un handicap peut se transformer en atout avec le changement climatique et les températures toujours plus élevées dans la région. Thibaud travaille ces parcelles depuis trois ans, les plantant et reconstruisant des terrasses. Là encore, la détermination de Thibaud semble à la hauteur du défi - ce n'est pas pour rien que l'on parle d'"agriculture héroïque" à propos des viticulteurs travaillant sur les terrasses d'Ampuis, qui comptent parmi les vignobles les plus pentus du monde, sans parler du travail en bio.

La vinification de Thibaud est encore un peu inhabituelle pour la région, où il est tentant et probablement plus facile de répéter ce que la majorité des vignerons font. Il est clairement du côté naturel, adepte de l'intervention minimale, travaillant uniquement avec des levures indigènes et la fermentation spontanée, et essayant de révéler toute la gamme d'arômes et de saveurs du fruit et du terroir, plus que ceux de la vinification. Il travaille et expérimente avec de nombreux récipients, des fûts de chêne âgés, de l'acier inoxydable, de la fibre, et même de la terre cuite et de la céramique. Il est transparent sur la quantité de SO2 qu'il peut utiliser - il le fait pour certains vins et pas pour d'autres, mais dans tous les cas, uniquement au moment de la mise en bouteille.

Les vins de Thibaud lui ressemblent : ils sont honnêtes, ils n'ont pas peur d'être différents et ils ne s'en soucient même pas. Ils sont impeccables et humbles, révélant lentement une profondeur et une structure que vous ne ressentirez peut-être pas à la première approche.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)
Affichage 1-1 de 1 article(s)