Articles de presse

Clos Puy Arnaud

Adresse :

7 rue Puy Arnaud - 33350 BELVES DE CASTILLON

- Région :

Bordelais

- Site web :

http://clospuyarnaud.com/

Thierry Valette, dont la famille a pendant longtemps dirigé le premier cru classé de Saint-Émilion, Château Pavie, a racheté cette propriété du vignoble de Castillon, débutant dans les meilleures conditions avec le millésime 2000. Réalisé avec soin, le vin s’est imposé dès le début comme l’un des crus les plus intéressants de l’appellation, dans un style profond et éminemment racé. Aujourd’hui, le domaine, cultivé en biodynamie, confirme tous les espoirs. Le vin récolté se démarque par sa droiture et sa densité : une bouteille faite pour la table, qui vieillit remarquablement bien dans les grandes années.

Thierry Valette s'est installé au Clos Puy Arnaud avec l’idée de développer une vraie philosophie de production dont la biodynamie.
Le Cru de Puy Arnaud est cité dès 1874 dans le livre « Bordeaux et ses Vins » de Ch. Cocks des éditions Féret. Ses vins sont classés comme 1er cru .
Dans l’édition de 1898 du même ouvrage, il est écrit : « Le Cru de Puy Arnaud comprend 15 ha situés sur les rochers de Puy Carpin aux confins de Sainte Colombe. Complanté en cépages fins, cultivé avec les soins les plus parfaits, il produit un vin des plus recherchés de la contrée. »

A noter qu’à cette époque, Puy Arnaud faisait partie du Saint Emilionais. Cet état de fait se prolongera jusqu’au premier classement de Saint Emilion dans les années 1950.
A noter aussi qu’au moment du classement des crus bourgeois du Médoc, dans les années 1930, il y avait une trentaine de Crus Bourgeois sur les territoires actuels des Castillon et Franc / Côtes de Bordeaux. Le relatif oubli de ces zones dans la deuxième partie du 20ème siècle a permis, à partir des années 1990, l’émergence d’une élite très talentueuse du fait du prix abordable des terres. Ce mouvement continue encore actuellement, faisant de cette véritable campagne du sud-ouest de la France aux paysages vallonnés (où subsiste encore des zones de bois et de prairies favorables à la biodiversité), un laboratoire très créatif où s’exprime des vignerons de grand talent (une nouvelle frontière de crus de Bordeaux) avec une viticulture orientée « bio » et des vins qui ne cessent de surprendre par leur progression qualitative, certains allant même titiller (voir plus ?) les plus grands Pomerol et Saint Emilion.

Article paru dans Telerama (2014-10-03)
Une pointe de couteau de silice ! Voilà ce qui est dilué dans 160 litres d'eau, dynamisé par un tourbillon, et vaporisé sur un hectare de vigne : « C'est un traitement homéopathique, mais le lendemain, les feuilles de la vigne se redressent, s'ouvrent ver
Le terroir du Clos Puy Arnaud (2014-10-03)
Il y a 30 millions d’années naissait le calcaire à astéries. La roche exploitée dans toute la Gironde et qui est aussi le soubassement géologique des plus grands terroirs (siège de la grande majorité des crus classés et des Premiers crus classés) de Saint

Terroir du Clos Puy Arnaud :

Il y a 30 millions d’années naissait le calcaire à astéries.
La roche exploitée dans toute la Gironde et qui est aussi le soubassement géologique des plus grands terroirs (siège de la grande majorité des crus classés et des Premiers crus classés) de Saint Emilion est le « calcaire à astéries » de l’étage stampien de l’Oligocène inférieur, une période géologique du milieu de l’ère tertiaire. Ce calcaire doit son nom aux innombrables fossiles d’Astéria, organisme apparenté aux étoiles de mer d’où l’étoile sur les étiquettes de nos vins.
Ce calcaire à astéries se retrouve aussi entre autre dans le Médoc par exemple à Saint Julien ainsi que dans le Sauternais à Barsac.
La France possède environ 70% des terres calcaires viticoles dans le monde ce qui est une des explications de la diversité et de l’excellence des grands vins français.

Les calcaires à astéries sont prédominants à Puy Arnaud (100% des parcelles sur la commune de Belvès). Ils apportent beaucoup de finesse, de fraicheur et de minéralité aux raisins et permettent à un bouquet, digne des « grands terroirs » (floral, épices,truffe), de se mettre en place petit à petit pendant les 10 premières années de bouteille.
Les parcelles situées à st genes de castillon sont pour partie sur un mélange calcaires à astéries / calcaire de castillon et pour partie sur du Tuff ou des éboulis de tuff. Ces derniers terroirs donnent plus de puissance tannique avec une expression aromatique fruits rouges fruits noirs.
85% des surfaces sont sur plateaux calcaires , 15% sur des côtes et pied de côtes.
Les sols de plateaux sont peu épais, entre l’affleurement de la roche à certains endroits et un maximum de profondeur de 50 cm.
Les expositions sont intéressantes avec des durées d’ensoleillement maximales du levant au couchant.
La majorité des parcelles recoivent les rayons du soleil levant qui semblent apporter selon les études les plus récentes, une qualité de lumière très favorable à la vigne (particulièrement en période de réchauffement climatique). Il y a aussi une bonne ventilation sur ces plateaux situés entre 90 et 100 mètres d’altitude.

Les conditions du potentiel « Terroir » sont donc très intéressantes mais elles nécessitent une agriculture au plus proche du respect des équilibres du biotope pour être vraiment révélées car c’est la roche altérée et combinée avec la matière organique qui fait le terroir, ce n’est jamais la roche seule.

 

Localiser

«Clos Puy Arnaud»

 
 

Identifiants de connexion



> Mot de passe perdu ?