Articles de presse

Chateau Haut Lavigne

Adresse :

Chateau Haut Lavigne - 47120 St-Astier-de-Duras

- Région :

Sud-ouest

- Site web :

Le hasard des études a amené Nadia LUSSEAU à l’œnologie, où elle découvre un milieu passionnant aux nombreuses facettes. Très vite elle s’aperçoit qu’elle a envie de créer ses propres vins, avec son ressenti et en intervenant du début (vigne) à la fin (commercialisation).

Jeune œnologue, elle s'ennuyait dans un labo et a décidé de reprendre fin 2002 une exploitation de 8.6 ha. Seule à la tête du vignoble, elle partage son temps entre le travail de la vigne, l’élaboration et l’élevage des vins, la commercialisation…

Attachée à sa terre et à la qualité des raisins elle décide de conduire son vignoble en agriculture biologique en 2005
Cette première année fut une année test, motivée par le résultat et les rencontres dans le milieu de la « bio » elle convertit officiellement le vignoble en agriculture biologique en 2006.

Le Château Haut Lavigne a vu le jour fin 2002. Année où jeune Oenologue, elle a décidée de reprendre seule une exploitation de 8.60 ha dans l'appellation Côtes de Duras. Le vignoble est situé à Saint Astier de Duras, à quelques kilomètres de Duras, de Sainte-Foy la Grande et de Bergerac. L'âge moyen du vignoble est de 26 ans, exposé Est-Ouest pour la majorité.

Celui-ci se répartit en 3.50 ha de blanc et 5 ha de rouge ; très regroupé il présente tout de même une grande diversité de sols : 44 % de la surface sur argilo-calcaire, 28 % sur boulbène et 28 % sur des argiles. On retrouve les cépages classiques de la région : sauvignon, sémillon, merlot, cabernet franc, cabernet sauvignon et malbec.

Les différentes alliances entre sols et cépages permettent d’élaborer plusieurs types de vins : souples sur le fruit, structurés et complexes.

Le hasard des études a amené Nadia LUSSEAU à l’œnologie, où elle découvre un milieu passionnant aux nombreuses facettes. Très vite elle s’aperçoit qu’elle a envie de créer ses propres vins, avec son ressenti et en intervenant du début (vigne) à la fin (commercialisation).

Jeune œnologue, elle s'ennuyait dans un labo et a décidé de reprendre fin 2002 une exploitation de 8.6 ha. Seule à la tête du vignoble, elle partage son temps entre le travail de la vigne, l’élaboration et l’élevage des vins, la commercialisation…

Attachée à sa terre et à la qualité des raisins elle décide de conduire son vignoble en agriculture biologique en 2005
Cette première année fut une année test, motivée par le résultat et les rencontres dans le milieu de la « bio » elle convertit officiellement le vignoble en agriculture biologique en 2006.

 

 

Les vins de ce vigneron par domaine

 

Localiser

«Chateau Haut Lavigne»

 
 

Identifiants de connexion



> Mot de passe perdu ?