Articles de presse

Chateau de Fosse Seche

Adresse :

Lieu Dit Fosse Seche - 49260 Vaudelnay

- Région :

Vallee de la Loire

- Site web :

https://www.chateaufosseseche.fr/

Le Château de Fosse Seche est un magnifique domaine datant du Moyen-Age, certifié en agriculture biologique et biodynamique. Un lieu où le respect de la faune et de la flore est une priorité : oiseaux, animaux, insectes, batraciens et chauve-souris y ont trouvé refuge et ont permis la reconstitution d'un écosystème. En mai 2012, Guillaume et Adrien Pire et leurs épouses reprennent ensemble le Château de Fosse-Sèche et donnent naissance à des vins identitaires issus d'un terroir exceptionnel.

C’est dans une ambiance familiale que les deux couples travaillent et vivent désormais à Fosse-Sèche, tous complémentaires les uns des autres avec un but commun : faire partager leur passion pour le vin et la nature.

Fosse-Sèche est situé à l’extrémité du plateau de Brossay, petit village de près de 300 habitants. Ce plateau est une curiosité géologique dans ce secteur. Il est composé d’un sol jurassique ne contenant pas de calcaire libre mais des pierres de silex et de l’oxyde de fer piégé dans cette grave de silex en complète dégradation. La situation du vignoble est légèrement convexe et apporte donc une exposition fraîche et venteuse. Ajoutée au sol chaud par effet du silex, cela confère aux vins de Fosse-Sèche une droiture toute particulière. 

Hormis les barriques habituelles, la véritable curiosité de la cave de Fosse-Sèche est une impressionnante rangée de cuves ovoïdes... Le domaine compte également onze amphores dans sa cave. Chacune pèse trois tonnes vide et a une contenance de 16 hectolitres.

Découvrez ce magnifique domaine datant du Moyen-Age, en agriculture biologique.
Un lieu où le respect de la faune et de la flore est une priorité : oiseaux, animaux, insectes, batraciens et chauve-souris y ont trouvé
refuge et ont permis la reconstitution d'un écosystème.

Passionnés, deux frères jumeaux et leurs compagnes donnent naissance à des vins identitaires issus d'un terroir exceptionnel.

Les moines bénédictins furent les premiers à planter de la vigne à Fosse-Sèche, il y a au moins 800 ans.

Restée propriété de l’Eglise pendant plusieurs siècles, la seigneurie de Fosse-Sèche appartenait au prieuré Saint Pierre de Montreuil-Bellay et faisait partie de la paroisse de Saint Hilaire de Rillé (aujourd’hui Vaudelnay) au XVème siècle. D’anciens tunnels, aujourd’hui effondrés, reliaient Fosse-Sèche au prieuré. Ils s’étendaient sur plus ou moins 5 kilomètres.

Plusieurs siècles d’habitation ont laissé sur le domaine des témoignages de différentes époques. On retrouve aujourd’hui des cuves à vin du Moyen-Âge (parmi les plus anciennes cuves maçonnées de France), un mur du château du XVIème siècle, un four banal, ainsi qu’une chapelle et un pigeonnier de la même époque.

C’est également à Fosse-Sèche qu’en 1905 Monsieur Paul Taveau, vigneron, tente une nouvelle expérience de vinification. De cette expérience naîtra le fameux Cabernet d’Anjou. On lui décerna notamment deux diplômes de Grand Prix lors des Expositions Universelles de Liège (1905) et de Bruxelles (1910).

C’est en 1996 que Guillaume et Adrien, leur mère Françoise et leur beau-père Ueli quittent leur vignoble à Madagascar. En 1998, Françoise, Ueli et Guillaume s’installent à Fosse-Sèche où ils seront rejoints par Adrien en 2010.

GUILLAUME : Après une enfance à Madagascar, il choisit la Suisse pour faire ses études de viticulture et oenologie. Une fois ses diplômes obtenus, il rejoint Françoise, Ueli et Adrien pour un tour de France à la recherche d’un vignoble où poser leurs valises. Dès leur arrivée à Fosse-Sèche c’est le coup de foudre : ils tombent amoureux de l’endroit. Véritable passionné de vin et d’écologie, il prend en main la vinification et la commercialisation des vins du domaine.

ADRIEN : Frère jumeau de Guillaume, il passe également son enfance et son adolescence à Madagascar. En 1996, il se dirige vers la Belgique, son pays d’origine. Après l’obtention de son diplôme d’agronomie, il travaille comme conseiller technique et chef de projet au Centre Interprofessionnel Maraîcher des Isnes, puis en tant que gestionnaire de dossiers à la Direction Générale Opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et de l’environnement à Namur. C’est en 2010 qu’il décide de rejoindre le reste de la famille et de s’installer à Fosse-Sèche. Adrien gère le travail à la vigne, l’administration et la comptabilité.

CECILE : Egalement belge d’origine, Cécile passe son enfance entre Namur et Charleroi. Après des études d’histoire de l’art et d’archéologie, elle travaille au Service du Patrimoine culturel du Ministère de la Communauté Française de Belgique, à Bruxelles. Elle quitte son pays en 2010 pour venir en France rejoindre Adrien et partager sa passion. Sensibilisée depuis son enfance au respect de la nature et au contact avec la terre, elle s’occupe des vignes de Fosse-Sèche et participe à toutes les étapes de la vinification avec Guillaume.

JULIE : Franco-tchèque d’origine, Julie passe son enfance à Madagascar et dans de nombreux autres pays. Après des études de langues (anglais et espagnol) elle poursuit des études de communication à Paris. C’est en 2010 qu’elle arrive dans le Saumurois pour rejoindre Guillaume. En 2012, elle commence à travailler à Fosse-Sèche. Julie s’occupe de la partie administrative du domaine et de la communication.

En mai 2012, Guillaume et Adrien reprennent ensemble le Château de Fosse-Sèche.

C’est dans une ambiance familiale que les deux couples travaillent et vivent désormais à Fosse-Sèche, tous complémentaires les uns des autres avec un but commun : faire partager leur passion pour le vin et la nature.

Hormis les barriques habituelles, la véritable curiosité de la cave de Fosse-Sèche est cette impressionnante rangée de cuves ovoïdes...

Cette forme originale de cuve s’inspire des « dolia », ces grandes jarres ou amphores géantes en terre cuite que l’on trouvait dans l’Antiquité et qui, à demi enterrées, servaient de citerne à vin, à huile ou à céréales.
Ces « œufs » comme on les appelle également, sont construits par la société Nomblot, à Ecuisses (Saône-et-Loire) selon les tracés régulateurs du nombre d’or.

Ils sont en béton d’argile, sans adjuvant de synthèse, ni armature métallique et sont composés de chaux hydrauliques et de sables argileux, mouillés à l’eau de source pour éviter le chlore. Ce béton naturel est poreux, ce qui permet une micro-oxygénation des vins à l’instar de ce qui se passe dans les barriques mais sans boiser les vins, pour un plus grand respect du fruit. A la différence de l’inox, le béton possède une parfaite insensibilité aux chocs thermiques.

L’œuf est moulé d’une seule pièce afin qu’il n’y ait aucune aspérité à l’intérieur. Sa forme ainsi que l’absence d’angle favorisent le mouvement brownien.

L’influence de ces amphores sur les vins ? D’avantage d’arômes fruités, de gras en bouche et pas d’impact boisé. Les lies protègent le vin contre l’oxydation ce qui permet de limiter les doses de soufre. En somme, ces cuves permettent d’aller plus loin dans la pureté et de gagner en précision, en étant le moins interventionniste possible.

Le domaine compte onze amphores dans sa cave. Chacune pèse trois tonnes vide et a une contenance de 16 hectolitres.

Le vignoble saumurois est planté presqu’exclusivement sur du turonien, c’est-à-dire des sols calcaires. Cette pierre est bien connue des habitants de la région (sous le nom de tuffeau). Très facile à travailler, elle a servi à la construction de nombreuses maisons et surtout de pratiquement tous les fameux châteaux, églises et abbayes du Val de Loire.

Or, Fosse-Sèche est situé à l’extrémité du plateau de Brossay, petit village de près de 300 habitants. Ce plateau est une curiosité géologique dans ce secteur. Il est composé d’un sol jurassique ne contenant pas de calcaire libre mais des pierres de silex et de l’oxyde de fer piégé dans cette grave de silex en complète dégradation.

La situation du vignoble est légèrement convexe et apporte donc une exposition fraîche et venteuse. Ajoutée au sol chaud par effet du silex, cela confère aux vins de Fosse-Sèche une droiture toute particulière.

 

Les vins de ce vigneron par domaine

 

Localiser

«Chateau de Fosse Seche»

 
 

Identifiants de connexion



> Mot de passe perdu ?