Accueil / Liste des vignerons : Vallee de la Loire

Liste des vignerons : Vallee de la Loire

Remarquable pour la qualité de son patrimoine architectural, avec ses villes historiques et ses châteaux de renommée mondiale, la Vallée de la Loire constitue surtout un paysage culturel exceptionnel qui témoigne du d&

Domaine Puzelat Bonhomme (Thierry Puzelat)


Regrettant que sa récolte finisse assemblée dans des vins standardisés de coopératives ou de négociants classiques, Thierry Puzelat décide en 1999 de démarrer une activité de "négoce", en achetant des raisins sur pied pour les vinifier. Aujourd’hui, âgé d'une quarantaine d'année, il vinifie l’équivalent d’une douzaine d’hectares de vignes, dont les 3/4 proviennent des achats de raisins bio et un quart de sa production bio également.

 

Voir sa fiche

Clos du Tue-Boeuf


Thierry Puzelat a rejoint son frère Jean-Marie au domaine familial Le Clos du Tue-Bœuf en 1994. La biodynamie est le maître mot de cette propriété de dix hectares et c’est avec passion que ces deux frères réalisent de très beaux chevernys et vins de Touraine. Dans les chais, l’esprit est le même, sauvignon, côt, gamay et autres cépages sont vinifiés naturellement, sans artifice, avec une utilisation de bois neuf modérée. 

 

Voir sa fiche

La Coulee d'Ambrosia (Jean-Francois Chene)


Installé depuis mars 2005, Jean-Francois Chéné cultive 4ha de vigne sur la commune de Beaulieu sur Layon. Son domaine, La Coulée d'Ambrosia, se compose de 1,1ha de Cabernet Franc, 2,6ha de Chenin et grande nouveauté depuis janvier 2011 : 0,4ha de Grolleau.

 

 

Voir sa fiche

Domaine Melaric


Mélaric est né d’une passion commune pour les vins de terroirs exprimant l’endroit où ils sont nés. Sur 4 hectares  dans le sud saumurois, ils cherchent à élaborer des vins précis, vivants et digestes à la personnalité singulière, reflet de leurs racines et du millésime...

Le raisin est l'essence même du vin. C'est donc à la vigne que se portent toute leur énergie et leurs efforts passant notamment par une culture biologique et biodynamique. Respect du raisin et respect du vin... à la cave, ils accompagnent simplement les vins, à travers des élevages longs dans leurs caves de craie. A chacun  de trouver sa voie dans le millésime.

Voir sa fiche

Jo Landron


 

Fort d'une expérience de 12 ans acquise auprès de son père, Joseph LANDRON cultive aujourd'hui un vignoble de 46 hectares qui regroupe 2 principaux domaines : le Domaine de la Louvetrie et le Château de la Carizière, chacun conservant sa typicité.

 

"Pour moi le Muscadet doit être l'expression fidèle de son terroir traduit par sa signature minérale, la richesse et l'originalité de notre vignoble réside dans sa diversité géologique et microclimatique. Seul le travail du sol et le respect de la vigne par une culture biologique permettent d'exprimer la pleine personnalité.

 

Ma passion se nourrit de ces différences qui me permettent de vous offrir une large gamme de Muscadet."

 

Voir sa fiche

Herve Villemade


Le domaine de Hervé Villemade est situé au cœur de l’appellation Cheverny, sur la rive gauche du Beuvron à Chitenay. L’essentiel du vignoble – environ 13 ha en production – est réparti en deux ensembles isolés, sans mitoyenneté avec d’autres vignes. Ces terroirs, propices à la production de vins fins, francs et expressifs, prennent toute leur valeur au travers d’un travail précis et exigeant de la vigne – sans produits chimiques, en culture bio (depuis 2001) – suivi de vinifications douces et sans intrants, hormis une faible dose de soufre au moment de la mise en bouteille.

 

Voir sa fiche

Domaine Les Sablonnettes


Le Domaine Des Sablonnettes s’étend sur 12,5 hectares en chenin majoritairement (9 hect), cabernet sauvignon, cabernet franc et gamay pour les rouges. Condition climatique exceptionnelle due à la situation au sommet de collines, balayées par les vents et effleurées par les brumes matinales qui portent avec elles le botrytis, clef des grands liquoreux.

Joël Ménard fait partie de ces vignerons qui aiment leurs vignes et le travail avec la nature. Une approche très axée sur la réflexion de sa production et du travail à fournir pour exprimer ce terroir particulier. Très actif dans le monde local des vignerons, il s’engage auprès de jeunes qui souhaitent s’installer et mène une association de vignerons pour promouvoir des vins issus d’un travail intelligent du sol et respectueux de l'écosystème.

Profitons de ses vins qui invitent au partage et à la convivialité.

Voir sa fiche

Domaine des Pothiers Romain Paire


À l’ombre des grandes appellations de la vallée de la Loire, Romain Paire et son domaine des Pothiers réinventent les vins de la Côte-Roannaise, notamment le gamay saint-romain et le pinot gris. À Villemontais, dans la Loire, Georges, son père, a développé son vignoble dans les années 70. Dès son arrivée en 2005, Romain remet à neuf la cave, convertit le vignoble à l’agriculture biologique et plante pour atteindre une dizaine d’hectares aujourd’hui. Grâce à l’excellent travail accompli, il affine l’expression de ses rouges et souligne l’identité du gamay saint-romain sur des terroirs granitiques nichés à 500 mètres d’altitude. Le Domaine des Pothiers a été élu "découverte de l'année" par La Revue des Vins de France en 2014 !

Voir sa fiche

Domaine Philippe Gilbert


Le propriétaire Philippe Gilbert s’est entouré des conseils de l’œnologue Jean-Philippe Louis depuis la relance qualitative du domaine, il y a douze ans. C’est à lui que l’on doit notamment la conversion du vignoble en biodynamie (label Biodyvin). Les cuvées Renardières sont issues des vignes de pinot noir et de sauvignon les plus âgées. Les blancs prennent du souffle, de la longueur saline depuis les derniers millésimes. Après une période fort boisée, les rouges ont pris de la finesse, sans perdre de leur maturité !

Voir sa fiche

Claude Courtois - Les Cailloux du Paradis


Etienne est l’un des fils de Claude Courtois, personnage haut en couleur, pionnier de la viticulture bio depuis vingt ans en Sologne : une famille de paysans vignerons, un peu marginaux, qui combattent depuis la première heure le dopage des vignes par la chimie. Leurs vins se révèlent plus fins et raffinés que ce tableau un peu « cliché » le laisserait imaginer. La production compte plusieurs rouges, de nombreux blancs longuement élevés (24 à 30 mois) et volontairement déclassés en vin de France. Si l’emblématique cuvée Quartz est issue d’une vieille vigne de sauvignon plantée majoritairement en franc de pied, d’autres vins proviennent d’assemblages complexes de cépages. Etienne Courtois reprend peu à peu les vignes de son père.

Voir sa fiche

Domaine Saint-Nicolas


Thierry Michon dirige le seul domaine de stature internationale en Vendée. Sur le terroir méconnu de Brem, dans les Sables-d’Olonne, il possède 35 ha cultivés intégralement en biodynamie. Sous l’influence de l’océan, le Domaine Saint Nicolas profite d'un micro-climat exceptionnel : mer, forêt, marais de l'Ile d'Olonne.

Voir sa fiche

Domaine de la Garrelière François Plouzeau


Le Domaine de la Garrelière est situé à 8 kilomètres de la ville de Richelieu, au sud de la Touraine et aux portes du Poitou, sur une colline exposée au sud.

Les 20 hectares de vignes dominent la Vallée de la Veude (petite rivière) avec un paysage remarquable, paisible et harmonieux. Il fait partie de l'appellation Touraine mais sa situation géographique le classe à part.

Les Conseillers du Cardinal de Richelieu - Jean-Armand du Plessis (1585 -1642) - avaient repéré ces lieux déjà plantés de vignes et décidèrent d'agrandir le vignoble pour désaltérer les habitants de la nouvelle ville de Richelieu érigée non-loin de là. Au début des années 1850-1900, le domaine comportait 60 hectares de vignes et des nouveaux chais furent construits.

La Famille Plouzeau a acquis ce domaine en 1973 et François Plouzeau y travaille depuis 1985.

 

Voir sa fiche

Domaine de la Pépière


Le Domaine de la Pépière a été créé en 1984 à partir des vignes familiales et agrandi au fur et à mesure des années par l'acquisition de nouvelles parcelles. Ces acquisitions sont très ciblées et concernent des parcelles souvent âgées, situées sur des terroirs originaux et de grande qualité.
La majeure partie du vignoble est planté sur les coteaux de la Maine, sur des sous-sols granitiques

Voir sa fiche

Château de Brézé


Terroir exceptionnel, celui de Brézé est considéré comme l’un des plus prestigieux de l’Anjou. De son vignoble sont issues des cuvées suffisamment exceptionnelles pour être chantées par le roi René d’Anjou lui-même au XVIe siècle et par Joachim du Bellay, qui lui dédia des vers au XVIe siècle. Ainsi, sa gloire est telle que les vins de Brézé sont incontournables sur les tables de la noblesse. Selon le ouï-dire, son Saumur est un des vins favoris de Louis XIV. Au début du XXe siècle, la renommée des vins du Coteau de Saumur du Château de Brézé est telle que ses barriques s’échangent à valeur égale contre celles du Château d'Yquem. Aujourd’hui, c’est la spécificité de chaque parcelle cultivée. Ainsi, le conditionnement des sols, substrats inévitables de la vigne, est au centre des préoccupations des vignerons afin que la plante donne le meilleur d’elle-même pour des vins d’une grande finesse. Ce domaine viticole est dorénavant sous la gérance d’Arnaud Lambert, amoureux du terroir et perfectionniste, qui le convertit d’abord à l’agriculture biologique, ensuite à la biodynamie.

Voir sa fiche

Domaine Mosse


Passé par des phases de vinifications expérimentales - toutes sincères mais parfois déroutantes -, René Mosse est devenu l’un des meilleurs producteurs de chenins secs angevins. Il produit également des rouges sincères et un rosé doux à se damner. Cet ex-caviste donne à ses vins, depuis 2003, une expression à la fois vivante et mûre des anjous de terroir.

Voir sa fiche

Domaine de Saint Just Yves Lambert


Yves Lambert a crée en 1996 le Domaine de Saint-Just. Aujourd’hui à la tête d’un vignoble de plus de 40 Ha, Yves et son fils Arnaud s'attachent année après année à faire vivre leurs terroirs. Bénéficiant de sous-sols variés et d'exposition privilégiées, ils vous offrent des cuvées diversifiées, allant des blancs de Loire et des Champigny les plus typiques, frais et fruités, à des vins plus marginaux, aux arômes plus concentrés.

Voir sa fiche

Domaine Catherine et Pierre Breton


Catherine et Pierre Breton cultivent un vignoble familial de 17 hectares en mode biologique contrôlé par Ecocert depuis plus de 20 ans sur 10 hectares de l’appellation Bourgueil, 1 hectare de l’appellation Vouvray et 6 hectares en location sur l’appellation Chinon.
Les sols sont cultivés avec apport de compost, sans engrais chimiques et binés au printemps pour enlever l’herbe, sans désherbant. Les vinifications se font grâce à des levures indigènes. Les vins ne sont ni levurés, ni enzymés, ni filtrés soutirés puis collés selon le besoin. Les cuvées témoignent de l’origine de leur terroir et du soin porté à ce dernier.
Des vins de fruits à boire sur leurs arômes primeurs dans leur jeunesse, comme des bourgueil sont élaborés au domaine. Des vins de semi-garde, expression du terroir et des vins d’élevage, structurés et vinifiés en barriques, exaltent l’expression du cabernet franc. Les vouvray, élaborés sur la commune de Vernou/Brenne, secs, demi-secs ou pétillants laissent parler le cépage chenin provenant d’un terroir argilo silex.

Voir sa fiche

Clau de Nell Anne Claude Leflaive


Une révélation ! Le Clau de Nell est un domaine de l’Anjou, récemment racheté par la célébrissime bourguignonne Anne-Claude Leflaive. Les vins, produits en biodynamie sont rarissimes en France (presque toute la production part à l’étranger). Avis aux amateurs…

Voir sa fiche

Domaine Fouassier


La famille Fouassier fait partie des plus vieilles familles de vignerons de l’appellation Sancerre. Jules Fouassier, l’un des précurseurs de cette lignée qui en est à sa dixième génération, planta le Clos du paradis en 1902 juste après la crise du phylloxéra.

Vigneron averti, il fut l’un des premiers à utiliser le cuivre et le soufre pour lutter contre l’oïdium et le mildiou. Située à Sancerre, la propriété s’étend sur 53 hectares de vignes plantées à 80% du cépage sauvignon et à 20% de pinot noir.

Les vignes sont cultivées en agriculture biologique et biodynamique. Aucun engrais chimique n’est utilisé et le vignoble est réputé pour sa production de Sancerre blancs légers et fruités et de Sancerre rouges, fidèles au pinot.

Voir sa fiche

Domaine Vincent Gaudry


Domaine situé dans le village de Sury en Vaux, à 3km de Sancerre.Vincent Gaudry arrive au domaine familial en 1991, et décide quelques années plus tard de stopper toute utilisation de produits chimiques, suite à une mauvaise expérience après un traitement des vignes.Le domaine se converti peu à peu à la biodynamie, a force d'expériences, de réflexions et propose aujourd'hui une vision du Sancerre pure, gourmande et minérale.Loin des canons du centre loire, des vins de gastronomie et de plaisir, tout simplement.

Voir sa fiche

Domaine des Huards


En 1846, Pierre Gendrier s’installe au Domaine des Huards, où désormais 7 générations se sont succédées, jusqu'à Michel Gendrier aujourd'hui. Depuis 1998, le vignoble est conduit en agriculture biologique et biodynamique.

L’histoire du domaine est étroitement liée à l’histoire du cépage romorantin. Un cépage rare et singulier.

Le père de Michel, Marcel, a développé le vignoble, et depuis 30 ans leurs vins figurent régulièrement au palmarès des concours et sont régulièrement cités dans la presse.

Voir sa fiche

Domaine Le Fay d'Homme


Au coeur de l'appellation Muscadet Sèvre et Maine, sur le Fay d'Homme près de Monnières, la famille Caillé est propriétaire depuis 5 générations. Vincent Caillé, qui a repris le vignoble familial en 1986, fait partie d'une nouvelle génération de vignerons décidés à mener une politique de qualité sans concession. Cultivées en « bio » depuis 1996, et dorénavant en biodynamie, ses vignes s’épanouissent sur des sols vivants qui ont retrouvé leurs tulipes sauvages, une espèce protégée longtemps victimes des traitements chimiques de la région.

Voir sa fiche
 

Identifiants de connexion



> Mot de passe perdu ?